Recherche sur le site

Sortir du Silence

Relever la tête pour retrouver sa dignité.
Nous combattons la violence faite aux femmes en leur apportant les outils et
les occasions de retrouver leur propre voix.

Les résultats

  • Femmes ayant complété le cycle de formation
  • Heures de formation dispensées
  • Femmes soutenues auprès des centres antiviolence
  • Heures d’orientation professionnelle
Campanie
2017
2021
Campanie

En collaboration avec : Consorzio Terzo Settore Onlus

LE DÉFI : sortir du tunnel des violences faites aux femmes

Les défis que doivent affronter les femmes du monde entier semblent ne jamais devoir changer. Les femmes sont les personnes les plus exposées au risque de la pauvreté, ce sont elles les moins présentes sur le marché du travail et ce sont elles encore qui subissent les discriminations de genre en matière de rétributions, salaires et pensions. Elles sont également peu présentes dans les organes de décision. Mais surtout, nombre d’entre elles font encore l’objet de violences et abus.
Les violences faites aux femmes sont un problème mondial, dramatiquement en augmentation.
Il s’agit de conditions de violence ou d’hyper-contrôle familial qui mettent en danger le développement intellectuel et personnel des femmes, conditions aggravées par un cadre légal fragmenté où la violence, même quand elles est dénoncée, n’est pas punie de manière adéquate.
Dans le silence assourdissant de ces solitudes féminines, le défi est de casser le cercle vicieux de la violence en leur fournissant les outils et les ressources pour retrouver leur propre voix.

LES OBJECTIFS : briser le cercle vicieux de la violence par la formation, le travail et l’autonomie de décision

L’objectif de ce projet est de donner aux femmes victimes de violences l’occasion de se retrouver et de reprendre confiance en elles par le biais du travail, de l’instruction, l’emploi et l’autonomie.
Un parcours de renaissance qui coïncide symboliquement avec une réutilisation sociale d’un bien confisqué à la criminalité organisée, rappelant ainsi le lien profond entre la lutte pour la légalité et celle pour les droits et le travail des femmes.
Pour renforcer ce réseau d’assistance, le projet soutient également les centres antiviolence, lieux protégés où les femmes avec ou sans enfants ayant vécu des situations violentes peuvent trouver un espace d’accueil et, par le biais de l’écoute et de l’accompagnement, envisager de planifier une sortie de ces difficultés.

NOTRE PROJET : un travail de qualité comme outil pour reconstruire l’autonomie des femmes victimes de violences

Aucune femme ne devrait vivre dans l’ombre. Mais pour se protéger des abus, la première des conditions et de parvenir à être économiquement indépendante.
Nous leur offrons un soutien légal et psychologique avant tout, puis l’opportunité de s’affirmer, avec force et dignité, dans le monde du travail.
Ce projet a connu une première étape de formation, visant la conception et la gestion d’une entreprise d’intérêt social pour la réalisation d’une filière courte solidaire dans l’agroalimentaire, grâce à la production de produits agricoles de qualité.
Ce bagage de compétences a posé les premiers jalons pour le lancement de la deuxième étape du projet. Un emplacement d’exception, une fois libéré par la municipalité, a été mis à disposition : la Masseria Antonio Esposito Ferraioli di Afragola, la plus grande propriété confisquée au crime organisé dans la métropole de Naples, composée de mille mètres carrés d’immeubles et 12 hectares de terres agricoles.
C’est ici que dix des femmes participant au projet vont faire naître une start-up qui deviendra le bras commercial et de distribution des produits cultivés dans la propriété.
L’entreprise d’intérêt social d’Afragola fera ses premiers pas par la création d’un GAS, groupement d’achat solidaire, en vendant les produits équitables et solidaires cultivés sur ces terres confisquées.
L’étape suivante permettra de développer l’offre et se tournera vers un tourisme durable afin d’attirer un public déjà sensibilisé à une consommation responsable.
Un parcours inspiré qui entend, tout comme d’autres projets de la Fondation destinés aux femmes « Un foyer sans violence », « Les chaussures rouges », « Un tournant : de nouvelles routes » et « Technologie au féminin », mettre l’accent sur la valeur de l’autonomie afin d’acquérir une meilleure conscience de soi et de pouvoir regarder vers l’avenir avec confiance.

100%
100 % des
dons investis
dans les
projets

Faites un don à la Fondation ou bien choisissez un projet auquel faire un don :

Choisissez votre montant

10€
20€
30€
Otro importe
FAIRE UN DON
smile
Soutenir nos projetsGrâce à vous, notre aide arrivera encore plus loin
Faire un don