Recherche sur le site

Enlacer la Mer Tyrrhenienne

La santé de la mer est notre bien-être à tous.
C’est en enlaçant de nos bras la mer Tyrrhénienne que nous parviendrons
à la libérer du joug des déchets.

Les résultats

  • Lycéens et enseignants impliqués
  • Classes impliquées
  • m2 de côtes nettoyées
  • Kg de déchets marins collectés
Ligurie, Toscane, Latium
2015
2018
Ligurie, Toscane, Latium

En collaboration avec : CIRSPE (Centro Italiano Ricerche e Studi sulla Pesca)

LE DÉFI : pollution et déchets plastiques mettent en danger la mer Méditerranée

La problématique des déchets est l’une des principales menaces pesant sur la santé des mers et des personnes.
Les données fournies par le rapport du WWF « Stop the flood of plastic » publié en 2019 révèlent que la mer Méditerranée, qui ne compte pourtant que 1 % des eaux mondiales, concentre pratiquement 7 % de l’ensemble des micro-plastiques en mer, pour une quantité estimée à environ 247 milliards de déchets.
La Méditerranée est une mer presque fermée et ses courants restituent sur le littoral 80 % des 570 000 tonnes de plastiques qui finissent en mer chaque année.
Mais le problème ne se limite pas à ce que l’on voit sur les plages. Les déchets composés de plastiques non biodégradables se décomposent en micro fragments et ce sont en pratique quelque 700 espèces halieutiques qui ingèrent ces microplastiques, et qui retourneront ensuite dans notre chaîne alimentaire.
Sans compter sur l’impact économique que la pollution marine engendre dans le domaine touristique, dans l’industrie de la pêche et sur la qualité de vie des habitants du territoire.
Considérant que la plupart de ces déchets sont créés par l’homme et ses activités sur la terre ferme comme en mer, le défi est justement d’agir sur les comportements humains, de chacun comme des collectivités, en stimulant l’adoption de solutions toujours plus durables.

LES OBJECTIFS : sensibiliser sur la protection de la mer et le respect de l’environnement

Enlacer la mer Tyrrhénienne est un projet réalisé par Costa Crociere Foundation en partenariat avec CIRSPE, le Centre italien de recherches et d’études sur la pêche.
L’objectif est de sensibiliser les communautés locales à la problématique des déchets en mer et de promouvoir la protection des côtes de la mer Tyrrhénienne par une implication directe dans des programmes d’éducation environnementale, des activités de formation auprès des écoles et des actions concrètes de nettoyage des côtes.

NOTRE PROJET : impliquer les écoles et les citoyens dans des actions d’éducation environnementale et de nettoyage des plages

La protection des surfaces marines de 8 municipalités du littoral italien de Ligurie, Toscane et Latium est au cœur d’un projet qui a impliqué de nombreux écoliers et qui a fait appel à tous les acteurs du contexte socioéconomique des zones côtières, les entreprises de pêche et les associations du territoire.
Les actions sur le territoire aux côtés du partenaire du projet CIRSPE ont ciblé une série de périodes de formation dédiées aux élèves, aux familles et aux acteurs de la pêche par le biais de stratégies concrètes visant à réduire l’impact des déchets en mer, puis par des actions de nettoyage des plages.
Les formations et séminaires ont abordé différentes thématiques en lien avec les effets induits par la pollution sur le milieu marin et ont soutenu des projets innovants pour la récupération des plastiques en mer, pour la vigilance et la protection de la biodiversité.
Cette initiative se déroule sur plusieurs fronts afin d’encourager les différents interlocuteurs à un changement concret, en sensibilisant les entreprises côtières et les acteurs de la pêche aux pratiques vertueuses dans la gestion de leurs déchets, en adoptant des matières biodégradables et bioplastiques et en impliquant les collectivités locales pour qu’elles se tournent vers un tourisme durable et responsable. Dans cet objectif, le projet est en lien avec deux autres projets parrainés par la Fondation : « La mer en 3D » et « Cap vers une mer plus bleue », tous deux visant à approfondir les connaissances sur les thématiques environnementales et à mettre en place des actions de nettoyage et récupération de déchets en plastique.
Après deux années d’activités, 45 manifestations de sensibilisation ont été réalisées, comptant plus de 200 heures de formation et plus de 36 000 m² de côtes nettoyées.
Une action concrète et participative, qui s’est traduite par quelque 3 000 kilos de déchets marins collectés.
Parce que notre mer, toujours plus fragilisée, a besoin de l’étreinte de tous.

Soutenir nos projetsGrâce à vous, notre aide arrivera encore plus loin
Faire un don